Le secteur du bâtiment premier responsable d’émissions de carbone devant les transports

Publié le mercredi 5 avril 2017|Auteur: Salmson
bâtiments du futur programme Emergence - Paris

Les émissions de carbone sont la principale cause du changement climatique dans le monde et le secteur du bâtiment est le secteur le plus émissif devant les transports.
Aujourd’hui en France 1m² de bâtiment construit, c’est 1,5 tonne de CO2 émises : 40% sur l’exploitation et 60% sur la construction.

Le durcissement de la règlementation thermique a permis d’améliorer considérablement l’efficacité énergétique du bâtiment. Toutefois, la performance environnementale ne peut pas seulement se résumer à cette efficacité. Elle doit s’intéresser, en premier lieu, aux émissions de carbone sur l’intégralité du cycle de vie, de la construction à l’exploitation, jusqu’ à la fin de vie du bâtiment.

Tout ceci a justifié la création en 2015 de L’Association pour le développement du Bâtiment Bas Carbone (BBCA) qui rassemble les principaux intervenants de l’acte de construire (140 membres – architectes, promoteurs immobiliers, constructeurs et bureaux d’études) avec un triple objectif : faire prendre conscience de l’urgence à diminuer l’empreinte carbone des bâtiments, développer la connaissance sur le bâtiment bas carbone et valoriser les bonnes pratiques bas carbone.

logo bbca

Le lancement de l’association s’est accompagné de la création du label BBCA qui valorise toutes les démarches bas carbone d’un bâtiment:

  • CONSTRUCTION (mixité intelligente des matériaux, sobriété de la conception…)
  • EXPLOITATION (énergie faiblement carbonées)
  • STOCKAGE carbone (présence de matériaux bio-sourcés)
  • ECONOMIE CIRCULAIRE (réemploi de produits, mutualisation des espaces, potentiel de changement d’usage, potentiel d’extension)
Un label vecteur d’exemplarité

Le label BBCA atteste de l’exemplarité carbone d’un bâtiment et mesure son empreinte carbone sur les trois phases de son cycle de vie (ACV) : construction, exploitation et fin de vie.

Il valorise toutes les démarches bas carbone dès la conception architecturale, en passant par la construction (mixité intelligente des matériaux, sobriété de la conception…) et l’exploitation (réduction des consommations, énergies faiblement carbonées).

Il prend également en compte les bénéfices du stockage carbone des matériaux bio-sourcés ainsi que les efforts accomplis en termes d’économie circulaire (mutabilité, fin de vie).
Les 3 labels développés par BBCA (BBCA standard, performance et excellence) concernent toutes les typologies de bâtiments et mettent en lumière les pionniers qui montrent la voie de la construction bas carbone.

En 2017, l’Association BBCA s’attelle à de nouveaux défis : la mise au point de 2 nouveaux référentiels, Quartier Bas Carbone & Rénovation Bas carbone.

Sources :
https://www.batimentbascarbone.org
http://www.enerj-meeting.com

Cet article reprend une partie du texte de Hélène GENIN, Déléguée Générale de l’association BBCA publié dans le manifeste EnerJ-Meeting 2017