Enquête sur la perception des professionnels autour de la nouvelle réglementation 2020 (RT 2020)

Publié le mercredi 3 mai 2017|Auteur: Salmson
Label RT 2020

Retour sur l’enquête réalisée en janvier 2017 auprès des professionnels du bâtiment par Batiactu (source: www.EnerJ-meeting.com).

Cette enquête, réalisée en ligne du 9 au 23 janvier 2017 et publiée à l’occasion d’EnerJ-meeting, porte sur la perception et le niveau de connaissances de la nouvelle réglementation 2020 par les professionnels de la construction.

 

Une enquête riche d’enseignement

Plusieurs éléments forts ressortent de cette enquête:

Manque d’information

Il existe manifestement un manque d’information chez les professionnels de la construction concernant la nouvelle réglementation 2020.

Les bureaux d’études sont les mieux informés, mais ils sont seulement 53% à déclarer connaitre les grandes lignes de la nouvelle réglementation.

Le reste des intervenants se distingue par sa méconnaissance de la future réglementation, la palme revenant aux maitres d’ouvrage public, qui se déclarent à 82% ignorant de ses grandes lignes!

A noter que les promoteurs/constructeurs s’en tirent mieux que les autres (bureaux d’études exceptés) puisque un tiers d’entre eux sont déjà informés.

Quant au nouveau label E+C- (dont nous vous avons parlé précédemment), il reste pour l’instant totalement ignoré des professionnels de la construction, à la notable exception des bureaux d’études qui sont 56% à déclarer le connaitre !

Ceux-ci sont donc clairement les bons élèves de la profession!

 

Les professionnels mal informés des nouvelles réglementations

 

Les professionnels impliqués

Malgré le manque d’information, la profession garde une idée précise de ses désirs et des axes de développement futurs souhaités.

Largement en tête avec un score de 70%,  se trouve l’efficience énergétique couplée aux énergies renouvelables, ce qui ne constitue pas une surprise tant cette thématique est déjà au cœur des préoccupations des professionnels.

La production d’énergie vient en deuxième position avec un score de 50% et c’est une bonne nouvelle puisque le label E+C- propose justement de jouer sur ce levier avec un recours aux énergies renouvelables pour compenser les consommations résiduelles des bâtiments.

Les professionnels ne devrait donc pas avoir de difficultés à s’adapter à ce nouveau label qui rejoint pleinement leurs préoccupations.

A contrario et sans surprise, c’est l’augmentation des coûts de construction qui constitue la principale crainte liée à l’application de la nouvelle réglementation. Seuls 4% des professionnels pensent ne rencontrer aucune difficulté à l’appliquer.

 

les axes de développement souhaités

 

Pour terminer, revenons sur la réglementation actuelle (RT2012) et son application par les professionnels.

Ils sont 74% à déclarer maitriser la RT2012 et mieux encore, 52% d’entre eux déclarent concevoir des bâtiments plus performants que les exigences liées à la RT2012.

Un véritable motif d’espoir pour l’avènement de la RT2020 qui, si elle n’est pas encore rentrée dans les préoccupations des professionnels de la construction, ne devrait pas tarder à s’imposer comme un des axes majeur d’amélioration des futurs bâtiment!

 

Les professionnels et la RT 2012

Les images qui illustrent cet article sont issues du « manifeste réglement construction 2020 » d’EnerJ-Meeting