ven
16

Découverte

L’innovation ou la loi de l’attractivité

Publié le vendredi 16 novembre 2018|Auteur: Salmson
L'innovation ou la loi de l'attractivité

La France (et l’Europe) comptent parmi les zones les plus innovantes au monde. Toutes les études* soulignent les bénéfices de l’innovation pour notre pays, grâce notamment aux efforts des entreprises industrielles.

L’innovation, au delà des produits

L’innovation est un processus d’amélioration continue qui permet généralement de dégager un avantage compétitif sur la concurrence.
Son champ d’application est large car l’amélioration peut toucher tout ce qui existe autour d’un produit ou d’un service.

On dénombre 4 grands domaines d’innovations:
le « produit » lui-même (bien ou service), le « procédé » (qui correspond à la méthode de production ou de distribution), l' »organisation » (de l’entreprise), et enfin le « marketing » (concernant principalement la commercialisation).

A quoi sert la mesure de l’innovation

Il s’agit d’un indicateur essentiel pour juger du degré de dynamisme d’un pays et de son tissu social et économique. Le mesurer permet de voir les progrès réalisés sur un laps de temps donné.
Les investisseurs ne s’y trompent d’ailleurs pas: la mesure de l’innovation est un indicateur fondamental pour guider leurs choix d’investissements sur tel ou tel territoire.

Des études pour mieux cerner les impacts

Un certain nombre d’indices et d’enquêtes permettent d’analyser les impacts générés par l’innovation et de faire des comparaisons.
Le BII (Bloomberg Innovation Index) ou l’IMI (Indice Mondial de l’Innovation) sont par exemple 2 indices référents. En Europe, le CIS (Enquête communautaire sur l’innovation) via l’INSEE, s’intéresse au poids économique de l’innovation.
L’INSEE mène aussi des enquêtes sur l’aptitude à innover des entreprises industrielles dans l’hexagone.
Ces enquêtes se fondent sur des critères variés comme l’indice IMI qui comprend 80 indicateurs. Elles défendent une vision ouverte de l’innovation, dépassant les critères classiques comme par exemple l’investissement en R&D.

Des programmes pour accélérer l’innovation

Pour stimuler l’innovation, l’union européenne a mis en place le programme «Europe 2020» qui intègre l’innovation comme composante de sa stratégie et cherche à promouvoir les pratiques innovantes pour l’emploi et la croissance intelligente et durable.

En France, un concept comme celui de « l’industrie 4.0 », qui prend en compte la révolution de la digitalisation dans l’industrie est aussi une façon de promouvoir et d’inciter les entreprises à innover.
Des mouvements pour fédérer les potentialités françaises émergent. La French Fab, la French Tech ou l’Usine Extraordinaire sont autant de dispositifs incitatifs.

Les pays les plus innovateurs

Selon l’IMI l’Europe se situe en bonne position parmi les zones les plus innovantes en placant 11 pays dans le top 20 mondial.
La France est 16ème et c’est la Suisse qui remporte la palme du pays le plus innovant au monde.

La France innove

Voici quelques chiffres concernant l’innovation en France:

  • 16ème pays le plus innovant (sur 126 pays selon l’IMI). Elle est dans le top 25 pour l’ensemble des critères de l’indice.
  • 9ème position pour la qualité de ses innovations, selon le même indice. Elle gagne aussi des places dans le domaine du développement durable.
  • 9ème pays le plus innovant selon l’indice Bloomberg. 7 principaux critères classiques sont retenus par cet indice.

D’autres zones du monde sont très innovantes telle la Chine qui progresse remarquablement et entre dans le top 20 ou les U.S.A. qui sont toujours dans le top 10.

Les secteurs innovants

Le secteur industriel est le secteur le plus innovateur en France à travers notamment le nombre de dépôt de brevets. En Europe, l’Allemagne, la France puis les Pays-Bas sont les 3 plus gros contributeurs au dépôt de brevets.
L’innovation énergétique s’impose comme une thématique fondamentale, indispensable pour avancer sur les thématiques énergétiques / développement durable. Innover dans le secteur de l’énergie est donc maintenant stratégique pour les entreprises.
Par ailleurs, statistiquement, plus une entreprise sera présente à l’international en affichant une taille importante, plus elle sera engagée dans une démarche d’innovation.

Globalement, grâce à ses entreprises, la France se situe donc au dessus de la moyenne des pays innovants en Europe et dans le monde. Il s’agit là d’un véritable point positif dont les retombées sont bien réelles pour l’ensemble du pays et qui participe à sa compétitivité. Souhaitons que l’effort ne se relâche pas.

——-
Statistiques et données :
* : norme européenne d’un type de poutrelle métallique

– INSEE : Enquête sur les compétences pour innover / Enquête communautaire sur l’innovation 2016.
– Usine Nouvelle : www.usinenouvelle.com
– Eurostat : statistiques sur l’innovation – 2017
– batiweb.com

 

Salmson devient Wilo

le lundi 15 octobre 2018

Nos clients ont toujours été au centre de nos actions et nous voulons continuer à leur proposer les produits et les solutions les plus adaptés, […]

> Lire la suite